«Gilets jaunes»: the opposition fustige les mesures annoncées par Philippe - Le Figaro

VIDÉOS – Des Républicains au Rassemblement national en passant for the Socialist parties, the critiques à l'égard des annonces du gouvernement sont unanimes: "c'est trop peu" ou c'est "trop ​​tard".

Les annonces du gouvernement ont été jugées insuffisantes par les Républicains here réclamaient l'annulation des hausses sur lesvas. «Trop peu, trop tard!», A ainsi réagi, pour le groupe LR, Damien Abad aux questions d'actualité à l'Assemblée. "Les Français ne vous demandent pas une suspension maize une annulation", a poursuivi le député de l'Ain estimant que le premier ministre n'avait toujours "pas compris le mouvement" des Gilets jaunes. An avis large party partagé par les élus LR. "Vous êtes toujours en retard!", To the député Éric Woerth dans l'Hémicycle. "Vous n'êtes pas en train de réformer le pays vous êtes en train de le brutaliser. Quand allez-vous changer de méthode ", to question the président de la commission des Finances.

«S'il s'agit juste de retarder les augmentations, ce n'est pas à la hauteur. La faut l'annulation des hausses de taxes, avait sévèrement jugé mardi matin Laurent Wauquiez en réunion de groupe LR à l'Assemblée. "Le moratoire, ce n'est pas suffisant", a-t-il indiqué. «Aujourd'hui, ils annoncent des mesures here auraient pu être prises the y a bien longtemps», a-t-the poursuivi en visant directement the chef du gouvernement and the chef de l'État. «L'exécutif a tendu toutes les cordes du pays, jusqu'à la rupture», a-t-il développé estimant que «leur entêtement et leur arrogance avaient mis le pays dans an engrenage et avaient ajouté à la tension».

»LIRE AUSSI – Les annonces du gouvernement n'apaisent pas la colère des« gilets jaunes »

Emmanuel Macron to "fait danser le pays sur un volcan", confie auFigaro, Renaud Muselier, the président LR de la région South inquiet de voir «le pays en danger». "Macron nous a mis en danger. The faut écouter le pays. L'urgence absolue est d'apaiser. »Surtout pour l'ex ministre chiraquien, Édouard Philippe joue sa survie cette semaine, en fonction de l'impact des dernières mesures annoncées:« Édouard Philippe est en très grande difficulté. The est sur un siège éjectable ».

"The n'y a aucun changement de cap, aucun!"

Olivier Faure, premier secrétaire du Socialist parties

A constat également partagé dans les rangs du Rassemblement national qui qui jusqu'à s'interroger sur la durée choisie pour ce moratoire: «6 mois? Sûrement un hasard si ça nous porte juste quelques jours après les élections européennes, ironise sur Twitter Marine Le Pen. S'il if contentent of a moratoire, ce sera la preuve qu'ils ne se conçoivent pas comme des direants d'un État Nation here doit the protection au peuple, corn comme des patrons de banque qui accordent an échelonnement à leurs clients surendettés . »Tandis que Nicolas Dupont-Aignan présentait ce matin à la presse une proposition de loi compilant différentes mesures susceptibles, selon he, d'un bidir un sortie de crise au gouvernement, le député de l'Essonne s'est félicité que« le pire avait été évité grâce au courage des "Gilets jaunes". Le combat doit continuer pacifiquement pour que la suspension deveenne annulation. »

»LIRE AUSSI – EN DIRECT – Emmanuel Macron n'a pas prévu de s'exprimer après Edouard Philippe

"N'y a aucun changement de cap, aucun!", A également déploré Olivier Faure depuis l'Assemblée nationale. "Ce n'est qu'une suspension, ne ne s'agit pas d'un abandon. The s'agit surtout d'une mesure here a simplement for vocation de limiter la grogne en attendant les élections européennes ", to dénoncé the premier secrétaire du socialist parties. Une analyze également partagée Jean-Luc Mélenchon: "The gouvernement pense pouvoir éteindre (le mouvement) par des astuces à l'ancienne". "The n'annonce toujours pas d'annulation of the surtaxe sur le carburant corn a simple report de six mois", to regretté the leaders of La France Insoumise sur son blog. «Suspendre n'est pas comprendre! Et encore moins répondre. Le gouvernement est totalment coupe du quotidien des Français », a aussi fustigé le secrétaire national du PCF sur Twitter.

"Gilets jaunes": the échec du macronisme? – Regarder sur Figaro Live

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.