«Pour un nouveau contrat social à l'heure du numérique»

Article réservé aux abonnés

Entretien. Nicolas Colin, ancien ingénieur et inspecteur des finances reconverti dans le capital-risque, co-founded the incubator The Family. Chroniqueur au Monde, the publie, en anglais, «Hedge – A Greater Safety Net for the Entrepreneurial Age», – an ouvrage disponible sur Amazon – here he proposed to reconstruct an etat providence adapté aux temps nouveaux et troublés qu'annonce la transformation numérique.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Une société stable à l'heure du numérique: Une utopie pour le XXIe siècle

Pourquoi le numérique semble-t-the aujourd'hui inspirer plus de crainte and de colère que d'espoirs?

Parce qu'il est devenu plus visible. Des années 1970 à 2008, the économie fordiste traditionnelle basée sur la production et la consommation de masse a été exploitée à son maximum. On the a perfusée à coups de délocalisations pour faire baisser les coûts et de crédit bon marché pour soutenir la consommation, notamment dans l'immobilier. Mais la crise financière de 2008, couplée à l'apparition du smartphone et à l'émergence des réseaux sociaux, a révélé au grand jour ces entreprises technologiques here avaient continué à grandir dans l'ombre comme Google ou Amazon. De nouveaux acteurs sont également apparus, comme Uber ou Airbnb, here ont permis à beaucoup de gens d'amortir les effets de la récession sur leur niveau de vie en complétant leurs revenus. Nous avons basculé dans un nouveau monde. Avant 2008, the numérique était cantonné à la culture et à l'information. Après 2008, on s'est rendu compte qu'il était partout.

Et cela s'est couplé avec une montée de la précarité …

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.