PSG: Fichage ethnique, Noël Le Graët annonce sa première décision.

La nouvelle s'est répandue rapidement ce jeudi. Certains recruitsurs du PSG ont créé un fichage ethnique dans leur politique de recrutement de jeunes joueurs. Une pratique pourtant interdite par la loi française. Noël Le Graët, the président de la Fédération Française de Football (FFF), in which he dons pas laisser passer sous silence cette affaire.

Noël Le Graët: "veut rencontrer les personnes visées par ces informations".

À la suite de la ministre des Sports Roxana Maracineanu, here at demandé «d'examiner ce dossier dans les plus brefs délais et plus largement, de faire des recommandations pour changer les mentalités et combat ce type de comportements sur et hors des terrains de sport », Noël Le Graët a annoncé sa volonté de rencontrer bientôt les personnes mises en cause dans cette affaire de fichage ethnique dans la politique de recrutement du Paris Saint-Germain.

"Ce genre de pratiques, si elles sont complètement avérées, sont non seulement condamnables sur le plan de l'éthique et de la morale. Elles tombent aussi sous le coup de la loi. Personne n'a le droit de ficher des joueurs de football and fonction de la couleur de leur peau.

Et puis, en tant que président de la FFF, je veux rappeler que le football et sport en général doivent précisément être des lieux d'accueil, de tolérance, d'ouverture, dans le respect de la laïcité », expliqué le premier responsable de la FFF dans une interview accordée au journal Le Parisien.

"Le fichage ethnique, c'est le contraire de l'essence du sport. The n'est pas encore question for the FFF de donner des suites judiciaires à cette affaire, the est encore trop tôt pour cela. Mais je souhaiterais rencontrer bientôt les personnes visées par ces informations pour pouvoir échanger avec elles », to ajouté le dirigeant français.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.